Une minute de souvenir – Frederic Forte

Frédéric Forte, né le 27 janvier 1970 à Caen dans le Calvados
Après un premier passage difficile au CSP Limoges lors de la saison 88-89, Frédéric Forte rentre BCM Gravelines. C’est durant les deux saisons suivantes à Gravelines, que son talent éclate au grand jour ; sa science et sa vision du jeu le propulsent rapidement parmi les meilleurs meneurs français. Cette période sera marquée par quelques exploits individuels et collectifs, ainsi que par une expérience européenne enrichissante.
En 1991, il est rappelé au CSP Limoges, qu’il quittera après la saison 96-97. Ce retour en terre limougeaude marque le commencement de sa carrière de star. Dès la première année, il participe à l’Open Mcdonald’s, où il a l’honneur de défendre contre l’un des plus grands mythes du basket mondial, Magic Johnson des Lakers de Los Angeles.
en 93, il entre dans l’histoire Sous la houlette de Božidar Maljković et le CSP qui remporte la finale du Final Four du Championnat d’Europe des Clubs 1993 face au favori le Benetton Trévise en interceptant le tir de Toni Kukoč, futur partenaire de Michael Jordan aux Bulls de Chicago, alors que CSP mène 57 à 553.
Le club remporte ensuite 7e titre de Champion de France Pro A en n’ayant perdu qu’un match lors de la saison régulière.
La suite de sa carrière limougeaude sera marquée par un nouveau titre de Champion de France Pro A en 1994, ainsi que par deux Coupe Robert Busnel (1994 et 1995).
En 1997, alors qu’il est le meneur incontesté de l’Équipe de France, il est remercié par les nouveaux dirigeants du CSP Limoges. La même année, il rejoint le Paris Basket Racing, où il effectue une saison honorable.
En 1998, il signe pour une saison à l’Irakleio B.C. en Grèce, avant de revenir en France a Strasbourg pour quatre saisons deen 99
Il passera de meneur au poste d’arrière.
Il arrive en 2003en Italie au SS Felice Scandone, puis signera,en 2004 auScafati Basket où il finit sa carrière de joueur.
Le 2 juillet 2006, à Limoges, dans le Palais des sports de Beaublanc, il met un terme définitif à sa carrière de joueur en fêtant son jubilé. Ce jour-là, il revêtit une derrière fois la tunique or et grenat du CSP pour rejouer la finale du Championnat d’Europe des Clubs de 1993, lors d’un match de gala.

En 2004, il stoppe sa carrière de joueur pour reprendre le Limoges CSP, rétrogradé administrativement en Nationale 1. En créant une nouvelle structure le Limoges CSP Élite, il ramène le club dans l’élite, cumulant même un temps les fonctions de président et coach en 2010 puis en 2012. Le CSP remporte de nouveau le titre national en 2014 et 20153.
Quelques conflits, bien relevé par des médias marqueront aussi sa carrière, tout comme André Sardain, ou Vincent Collet.
FREDERIC FORTE nous a quitté le 31 décembre 2017, à l’âge de 47 ans suite à une crise cardiaque.